La Loire : une promenade de quelque mille kilomètres

Source Wikimedia

 

 

 

En quelques chiffres, la Loire c’est :

  • 336 communes traversées
  • 12 départements
  • 5 régions
  • 1006 kilomètres

Bref : le plus long fleuve de France.

 

 


Et pour commencer une petite « guerre de clochers » pour savoir où se situe la « véritable source » de la Loire : est-ce la « source géographique » ? la « source véritable » ? la « source authentique » ?

Ici en photo la source dite « véritable » (celle mentionnée sur les cartes IGN).

Ne nous attardons pas sur ces querelles : nous pouvons partir du principe que la Loire prend sa (ses) source(s) au pied du Mont-Gerbier-de-Jonc, dans le département de l’Ardèche, à environ 1500 mètres d’altitude.

Cartographie OpenStreetMap

Ici, à peine plus bas, se sont rejoints les trois sources de la Loire : la « source géographique », la « source véritable » et la « source authentique ».

Faisons un bon d’à peine 60 kilomètres à vol d’oiseau pour retrouver la Loire sur la commune d’Aurec-sur-Loire (dans le département de la Haute-Loire).

Cartographie OpenStreetMap

Ici le fleuve est méconnaissable au regard de nos précédentes photos :

Montons légèrement au dessus de Saint-Étienne pour retrouver le fleuve à Montrond-les-Bains, dans le département de la Loire.

Cartographie OpenStreetMap

Ici la Loire se nourrit des eaux de son affluent « la Coise » au niveau du Viaduc du Cerizet.

Continuons notre chemin au niveau du Lac de Villerest (qui correspond à la partie de la Loire qui s’étire en amont du barrage de Villerest).

Cartographie OpenStreetMap

Ici, au dessous de Roanne, la Loire peut prendre des allures très différentes en fonction du niveau des eaux du barrage.

Dans notre cas, le niveau est extraordinairement bas et la Loire est à peine visible au pied du château de la Roche (sur lequel j’avais déjà écrit un article ) :

Par manque de photo (mais ça viendra un jour ou l’autre), je suis obligé de faire un bon (gigantesque) vers Saumur (350 km à vol d’oiseau), dans le département du Maine-et-Loire.

Cartographie OpenStreetMap

Plus loin, depuis la « route touristique » (D952) qui longe la Loire entre Saumur et Angers :

Cartographie OpenStreetMap

La Loire ne traverse pas la ville d’Angers. C’est un de ses affluents, le Maine, qui traverse la ville pour rejoindre la Loire au niveau de la commune de Bouchemaine.

A peine plus loin en aval nous retrouvons la Loire au niveau de l’Île Béhuard.

Cartographie OpenStreetMap

Manque de photo oblige, je fais un ultime bon vers Nantes pour ma dernière photo du fleuve.

Cartographie OpenStreetMap

Nous voici donc à la fin de ce voyage, à quelques encablures (60 km) de Saint-Nazaire, où la Loire retrouve l’océan. La Loire a quasiment parcouru 1000 kilomètres depuis notre point de départ, une bonne traversée de la France.

Toutes les photos ici présentes (et d’autres) sont également visibles et téléchargeables via mon instance Piwigo (suivez ce lien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.