Les jardins discrets d’Antoni Gaudí

C’est un petit havre de paix qui apparaît par surprise, discrètement logé au fond d’un petit canyon, lieu d’autant plus surprenant qu’il faut y accéder en longeant une usine de recyclage de papier plutôt vilaine et malodorante.

Les jardins Artigas appartiennent désormais à la municipalité de Pobla de Lillet (Catalogne) mais à l’époque, les plans du dit lieu ont été offerts par Antoni Gaudí à à l’industriel Joan Artigas i Alart en guise de remerciements. Ce dernier hébergea l’architecte alors qu’il travaillait non loin de là sur la construction d’un chalet pour un autre industriel, Eusebi Güell (principal mécène de Gaudí). Les jardins s’intègrent complètement dans leur environnement.

Discrets, peu faciles d’accès et moins connus que d’autres œuvres de l’artiste, les jardins font un cadre idéal pendant les fortes chaleurs estivales.

  • Le Pont des Arcs dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Le Pont d'Arc Coix dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • La Gloriette dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • La Gloriette dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Le Pont des Arcs dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Le Pont des Arcs dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • Le Pont des Arcs dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)
  • La Gloriette dans les Jardins Artigas (Antoni Gaudí)

Les photos sont également disponibles dans un album Piwigo

One Comment

  1. Pingback: Cadi-Moixero, calme et nature à deux pas de la France - San

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.