Des mastodontes et des hommes

La commune de Chilhac et ses environs sont un haut lieu de l’archéologie européenne. Ces terres volcaniques de Haute-Loire n’ont pas fini de révéler leurs secrets, et ce concernant plusieurs pans de l’Histoire faunique et humaine.

Les fouilles archéologiques de Chilhac ont notamment permis l’extraction du premier crâne entier du Mastodonte d’Auvergne (plus techniquement appelé Anancus arvernensis chilhacensis).

Crâne de Mastodonte d'Auvergne
Le seul crâne entier (au monde) de Mastodonte d’Auvergne. Désolé pour la piètre qualité d’image mais le crâne est exposé derrière une vitrine.

Disparu il y a deux millions d’années à la suite de bouleversements climatiques importants (passage d’un climat tropical à un climat de savane), l’animal a laissé la place (écologiquement parlant) au célèbre mammouth méridional (Mammuthus meridionalis pour le spécialiste). S’ils paraissaient se ressembler les deux animaux n’étaient pas de la même famille, le mammouth étant lui un genre éteint d’éléphant. Le mastodonte mesurait entre 3 et 5 mètres de long, pesait entre 3 et 5 tonnes et a vécu entre -6 et -2 millions d’années. À la différence de l’éléphant et du mammouth ses défenses étaient en émail et non en ivoire.

Les deux images ci-dessous vous révéleront une différence notable de dentition entre les deux animaux.

Un bond très conséquent dans le temps

et quelques petits kilomètres plus loin des fouilles proches de Chilhac (sur la commune voisine de Cerzat) ont, elles, révélé les traces de la culture Proto-Magdaléniennes (bien plus tard donc, entre 22 000 et 20 000 ans avant notre ère).

Fouilles archéologiques à proximité de Chilhac.
Non loin de Chilhac, la falaise volcanique du Blôt est un site majeur de la préhistoire européenne en raison, notamment, de la présence de la culture proto-magdalénienne (entre moins 22 000 ans et moins 20 000 ans avant notre ère).

Le site archéologique se situe au pied de magnifiques falaises d’origine volcanique.

Les coulées basaltiques de Blôt.
La falaise volcanique du Blôt

Pour reprendre la description de Wikipédia le site :

« présente une stratigraphie montrant la succession d’habitats saisonniers du Périgordien supérieur (vers 22 000 ans), du Protomagdalénien (vers 20 000 ans), du Magdalénien ancien (vers 18 000 ans), récent (vers 13 000 ans) et terminal (vers 11 000 ans) »

Source : Abri du Blôt sur Wikipédia

N’hésitez donc pas à emprunter le pont suspendu pour vous rendre à Chilhac

Le Pont suspendu de Chilhac.

et de visiter son sympathique petit musée de paléontologie pour en apprendre davantage sur l’histoire de la région, Histoire de notre humanité.

Le musée de Paléontologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.